Le mot du Président national pour les collègues de Corse

Publié le 4 février 2022 à 18:30

Chers collègues de l'Académie de Corse,

 

C'est en ma qualité de Président National fondateur du syndicat Action et Démocratie que je profite de l'occasion qui m'est offerte par notre Président académique, Jean-Michel LUJAN-TADDEÏ pour vous saluer et m'adresser à tous les personnels de l'Education nationale sans distinction de corps ni de grades. 

 

J'ai la faiblesse de penser que nous devrions nous considérer comme une grande famille solidaire qui doit réapprendre tous les jours à cohabiter avec honneur et courage dans le respect de chacun afin de restituer à notre institution le prestige qui est la base de la reconnaissance et du respect qui nous font tant défaut. La structure et le fonctionnement de notre syndicat ont été inspirés et construits à partir du terrain, sans chercher à reproduire le fonctionnement des schémas itératifs existants.

 

Nous pensons qu'il faut savoir innover non seulement par des discours en cohérence avec les réalités du terrain, mais aussi par des actions déterminées et parfois surprenantes pour défendre vos intérêts matériels et moraux. Nous défendons l'idée que les rapports hiérarchiques doivent fonctionner avec intelligence et être basés sur l’écoute et l’échange, que jamais les agents ne devraient être soumis à des injonctions contradictoires qui viennent perturber l'ensemble du personnel. C'est pour consacrer l'union de cette grande famille que nous avons voulu qu'Action et Démocratie soit un seul et même syndicat qui regroupe le premier et second degré ainsi que le supérieur.

 

Nous voulons impulser l'intérêt d'une perspective d'union, sous une même bannière, pour tous les corps de l'éducation dans un même élan national tout en défendant les spécificités de corps. A titre d'exemple, nous sommes le seul syndicat dans lequel des personnels de direction viennent soutenir et accompagner des enseignants convoqués par les rectorats.

 

Notre but est de continuer à favoriser notre développement exponentiel, indispensable pour peser et faire valoir les intérêts des personnels de l'Education nationale. Chacun peut venir y prendre sa part, il sera assuré de notre neutralité politique, de notre autonomie financière et de notre liberté idéologique.

 

Jean-Michel est un collègue de grande qualité. Il a toute ma confiance tant il s'inscrit totalement dans notre démarche novatrice et déterminée.

 

Je vous remercie de l’accueil favorable que vous saurez lui réserver.

 

Bien à vous,

Walter Ceccaroni

 

Le Mot Du President National Pour Les Collegues De Corse
PDF – 215,1 KB 113 téléchargements