Mais où sont passés les candidats au CRPE ?

Publié le 19 mai 2022 à 15:19

« Il n'y a pas d'inquiétude particulière à avoir sur le recrutement » répondait le Ministère, le 11 mai dernier, aux inquiétudes soulevées après la publication du nombre de candidats admissibles aux concours des 1er et 2nd degrés.  Nous voilà rassurés.

 Après avoir tout fait pour rendre le métier d’enseignant de moins en moins attractif, après avoir réformé la formation et les concours de recrutement, « réformé » à la hussarde une profession qui suppliait qu’on la laisse travailler tranquille, le ministère de l’Éducation nationale est néanmoins bien forcé de reconnaître la chute (déprimante) du nombre de candidats.

On apprenait tout d’abord qu’au CAPES d’allemand, avant même les dernières épreuves orales d'admission, 83 candidats étaient admissibles pour 215 places disponibles ! Même désastre en mathématiques : 816 candidats admissibles pour 1035 postes ouverts.

 Dans le Premier degré, les résultats ont commencé à tomber la semaine dernière:

Le nombre de candidats présents aux épreuves écrites du CRPE (Concours de Recrutement des Professeurs des Écoles) s’est effondré avec un ratio de 1,22 candidats par poste à Grenoble, 1,15 à Dijon. Et il s’agissait là d’académies assez attractives !

C’est la semaine suivante qu’on a touché le fond : A Paris, 180 admissibles pour 219 postes !

Créteil 521 admissibles pour 1079 postes ! Versailles, 484 admissibles pour 1430 postes !

Une bérézina !

Alors que la crise des remplacements dans le Premier Degré a été particulièrement douloureuse durant cette année scolaire 2022/2022 (voir notre déclaration au dernier Conseil Supérieur de l’éducation : Cadres irremplaçables cherchent remplaçants) on devine que l’année prochaine s’annonce terrible ! Combien de classes se retrouveront sans professeur à la rentrée ?

Une conséquence tout aussi grave est la barre d’admissibilité des candidats, forcément très basse, ainsi celle de l’académie de Créteil est de 5,5/20 ! On recrute des enseignants qui n’ont pratiquement aucune maîtrise du français et des mathématiques.

Mais officiellement on n’est pas inquiet au Ministère. Sans doute compte-t-il sur le recours au personnel contractuel, alors que les rectorats ont été dans l’incapacité de recruter suffisamment cet hiver pour remplacer les enseignants malades du Covid ? 

Il y a encore une vingtaine d’années, chaque « instit » comptait dans sa classe deux ou trois élèves qui, des étoiles dans les yeux, s’imaginaient plus tard « maître » ou « maîtresse ». Aujourd’hui même les enfants de 9 ans ont compris que l’enseignement n’est pas un métier d’avenir et plus personne, pas même leurs enseignants, ne les encourage dans cette voie.

Tant que les professeurs seront insuffisamment rémunérés, mal formés et mal considérés, les étudiants se détourneront toujours plus nombreux des concours de recrutement.

 Au moment où M. Blanquer s’apprête, satisfait, à quitter son ministère, il n’y a pas de meilleure incarnation de son bilan que cette désaffection pour le métier d’enseignant.

Félicitations M. le Ministre !

Résultats de l’admissibilité au Concours de recrutement

des professeurs des écoles (CRPE) 2022

  Nombre de postes Admissibles Taux d’admissibilité
Aix-Marseille 395 499 126,3 %
Amiens 256 320 125 %
Besançon 124 178 143,6 %
Bordeaux 242 404 166,9 %
Caen 86 183 212,8 %
Clermont-Ferrand 78 157 201,3 %
Corse 20 38 190 %
Créteil 1 079 521 48,3 %
Dijon 172 198 115,1 %
Grenoble 406 495 121,9 %
Guadeloupe 32 65 203,1 %
Guyane 172 105 61,1 %
Lille 535 910 170,1 %
Limoges 58 98 169 %
Lyon 470 668 142,1 %
Martinique 31 63 203,2 %
Mayotte 160 40 25 %
Montpellier 254 389 153,2 %
Nancy-Metz 264 310 117,4 %
Nantes 216 369 170,8 %
Nice 215 339 157,7 %
Orléans-Tours 272 422 155,2 %
Paris 212 180 82,2 %
Poitiers 133 300 225,6 %
Reims 154 200 129,9 %
Rennes 137 273 199,3 %
La Réunion 153 250 163,4 %
Rouen 165 288 174,6 %
Strasbourg 149 291 195,3 %
Toulouse 246 560 227,6 %
Versailles 1 430 484 33,9 %
 
TOTAL 8 323 9 597 115,3 %
ACTION ET DEMOCRATIE CORSE L ALTERNATIVE NUMERO 9 DU 19 05 2022
PDF – 287,3 KB 103 téléchargements